Il existe plusieurs moyens de trouver un emploi. Beaucoup de sites d’annonces glanent chaque jour des centaines d’offres d’emploi. Cependant, il existe un moyen plus subtil de trouver un emploi, sans passer par ces méthodes traditionnelles très souvent concurrentielles, c’est la candidature spontanée. Elle concerne aussi bien les jeunes diplômés que les travailleurs confirmés. Pour multiplier les chances d’être recruté, vous devez veiller à bien rédiger la candidature spontanée..

 

Pourquoi recourir à une candidature spontanée ?

Beaucoup de sociétés fonctionnent de nos jours comme des Entreprises de Services Numériques (ESN) ou Service en Ingénierie Informatique (SSII). Les ENS ont constamment besoin de nouveaux profils qui maîtrisent les technologies pointues. Ces besoins ne sont pas toujours publiés sur des sites traditionnels d’offres emplois et c’est précisément à ce niveau que la candidature spontanée est nécessaire.

Lorsque l’entreprise a besoin d’un profil donné, elle commence par vérifier si elle n’existe pas dans sa propre CVthèque. C’est l’une des méthodes utilisées par de nombreuses sociétés pour recruter les étudiants pour stage et alternance. Ces structures doivent donc appliquer ce politique de sourcing en recrutement pour recruter rapidement un candidat.

 

Préparation de la candidature spontanée

Pour réussir sa candidature spontanée, vous devez adopter une stratégie bien précise qui vous permet de mieux connaître au préalable l’entreprise. Avec l’ère numérique, les entreprises font de plus en plus appel aux méthodes de digitalisation du recrutement afin de s’entourer des meilleurs collaborateurs qui l’aideront à se développer.

Cela amène les petites et les grandes structures à être présentes sur les réseaux sociaux dédiés au recrutement comme jobmium, LinkedIn et viadeo. Alors, l’une des étapes les plus importantes dans la rédaction d’une candidature spontanée consiste à obtenir toutes les informations nécessaires en ligne sur l’entreprise de manière à la connaitre en profondeur.

Il est facile de glaner des informations sur l’entreprise sur ses réseaux sociaux. C’est sur ces mêmes plateformes que le candidat doit trouver et contacter les cadres de l’entreprise à qui il va adresser sa candidature spontanée.