Vous avez décidé de céder votre entreprise et vous souhaitez savoir comment bien préparer la vente ? Voici nos quelques conseils pour vous aider à vendre votre entreprise dans les meilleures conditions.

 

Avant de prendre la décision définitive de vendre votre entreprise, prenez le temps de vous poser plusieurs questions. La vente de votre affaire n'est pas quelque-chose d'anodin, c'est un événement qui peut avoir des conséquences sur votre situation personnelle et financière. Il vaut alors mieux faire preuve de prudence et considérer tous les aspects liés à une éventuelle cession de votre activité.

 

-Demandez-vous tout d'abord si votre situation actuelle, à la fois familiale, mentale, et financière, vous permet de céder votre entreprise en toute sérénité. Est-ce réellement le bon moment ? Ne risquez-vous pas de regretter cette décision? Quels-seraient les avantages et les inconvénients de cette vente ? Avez-vous déjà prévu la suite ?

 

-Définissez la période la plus propice pour la vente. Avant le départ à la retraite, la cession d'une entreprise offre par exemple beaucoup d'avantages, notamment fiscaux. Prenez également en compte la situation économique générale pour éviter d'avoir à négocier votre transaction à la baisse.

 

-Pensez déjà quel type de repreneur vous souhaiteriez privilégier. Si votre entreprise est par exemple familiale, il sera en effet plus intéressant de céder l'activité à l'un de vos proches.

 

-Déterminez précisément l'objet de la vente. La négociation et les circonstances ne seront pas les mêmes si vous vendez la totalité de votre fond de commerce ou bien certaines actions de votre SARL.

 

Une fois votre projet bien défini et votre décision confirmée, vous devrez alors préparer la vente de votre entreprise au travers d'un diagnostic complet. Celui-ci vous permettra de discerner précisément les atouts et les points faibles de votre entreprise et d'ainsi anticiper au mieux la négociation. Pensez à faire appel à des professionnels spécialistes en analyse d'activité pour vous faire accompagner dans l'établissement de ce diagnostic.

Le diagnostic de votre entreprise devra comprendre le diagnostic de l'activité en elle-même

(rentabilité des produits et/ou services, état du marché, profil et fidélité de la clientèle, état de la concurrence, relations avec les sous-traitants...), le diagnostic financier et comptable, le diagnostic des moyens humains et techniques de l'entreprise, le diagnostic réglementaire (contraintes réglementaires éventuelles) et enfin le diagnostic juridique (possessions de l'entreprise en termes de contrats, brevets, marques et labels).

 

La préparation de la vente et le diagnostic complet de votre société sont des étapes

indispensables à un bon déroulement de la cession de votre activité. Vous poser les bonnes

questions, définir la meilleure période de vente et établir un état des lieux de tous les aspects de votre entreprise vous aideront à préparer la négociation de la façon la plus objective possible.