Le parcours du repreneur d'entreprise n'est pas lisse mais semé d'embûches à éviter et d'obstacles à franchir. Même si la reprise d'une activité peut sembler moins risquée que sa création, il existe quand même plusieurs pièges qu'un repreneur rigoureux pourra facilement éviter.

Petit tour d'horizons des erreurs à ne surtout pas faire. Souvent liées à une mauvaise préparation du projet de reprise, les erreurs les plus courantes restent néanmoins les plus faciles à éviter. Il vous faudra ainsi :

 

-Ne pas vouloir tout contrôler seul : vous aurez besoin de faire appel à des partenaires

extérieurs, à des banques, à des experts et à des organismes d'aide et de conseil pour mener à bien votre projet. Vouloir être trop indépendant et vouloir faire des économies en se passant de l'intervention d'acteurs extérieurs n'est pas une bonne idée et vous mènera droit à l'échec.

 

-Ne pas croire que la reprise d'une entreprise est peu coûteuse : racheter une entreprise est un processus qui demande des fonds et des investissements réguliers

 

-Accepter d'être aidé pour la levée de fonds : pour être crédible et éligible aux aides financières et fiscales, un repreneur doit investir entre 20 et 40% de ses fonds propres dans le rachat de l'entreprise ciblée. Vous devrez alors probablement obtenir de l'aide de la part de partenaires financiers.

 

-Ne pas bâcler le diagnostic financier : n'étudier que le chiffre d'affaire de l'entreprise cible n'est pas suffisant. Vous devez prendre le temps de passer au crible tous les aspects financiers de la société à savoir les actifs, les passifs, les dettes et les créances.

 

-Prendre le temps de connaître parfaitement l'environnement de l'entreprise : pour réussir votre négociation et par la suite votre reprise d'activité, vous devez connaître sur le bout des doigts les produits ou services proposés, la concurrence, la psychologie des clients...

 

-Mener une étude de marché rigoureuse : beaucoup de repreneurs négligent cette partie de la préparation qui est pourtant essentielle. Ne vous engagez pas dans un processus de reprise d'entreprise sans avoir au préalable réalisé une étude de marché qui vous donne une idée précise de la situation et de vos chances de réussite.

 

-Vous concentrer sur une étude à la fois : chaque étape de la préparation est importante et détermine le succès de votre projet de reprise. Ne vous engagez pas dans deux types d'études à la fois au risque de passer à côté de détails importants. Prenez le temps d'en terminer une avant de commencer l'autre.

-Avoir suffisamment d'autorité : sachez avant tout engagement dans le rachat d'une société que devenir chef d'entreprise implique de diriger des équipes et de faire preuve de fermeté.

-Etre déterminé : gérer une entreprise demande un certain goût pour le challenge. Vous devrez être très motivé et sûr de vous pour mener votre nouvelle activité dans la bonne direction.