Racheter un fond de commerce s'apparente dans les grandes lignes à la reprise d'une entreprise, mais présente tout de même quelques spécificités. Elles vous sont présentées ci-dessous sous forme de 10 conseils élaborés pour vous aider à mener à bien votre projet.

 

Conseil 1 : Se faire aider par un/des professionnel(s)

Vouloir être trop indépendant peut vous porter préjudice et même si l'appel aux experts comptables, notaires et avocats spécialisés est un investissement, il vous permettra à terme de réaliser des économies en vous assurant un dossier solide et propice à la réussite de votre projet.

Conseil 2 : Analyser la concurrence

Renseignez-vous sur les éventuels concurrents qui prévoient de s'implanter dans la ville, les centres commerciaux qui pourraient prochainement ouvrir et calculez le nombre de commerces similaires au vôtre en le comparant au nombre d'habitants. Comparez ensuite ces données à d'autres types de commerce et d'autres régions pour avoir une idée du niveau de concurrence dans la zone initialement choisie.

 

Conseil 3 : Se renseigner sur la clientèle

Le succès de votre activité commerciale repose intégralement sur la clientèle. Les  clients doivent être ciblés et assez nombreux dans la zone de votre commerce pour pouvoir vous assurer un chiffre d'affaire stable. Étudiez le profil des habitants du quartier dans lequel votre commerce est installé et voyez s'il correspond au public que vise votre activité.

 

Conseil 4 : Evaluer les investissements nécessaires à votre reprise d'activité

Réfléchissez au type de matériel que vous auriez besoin d'acheter ou de louer pour commencer votre activité et aux équipements transmis avec le commerce pour pouvoir calculer un budget

 

Conseil 5 : Etudier la localisation du commerce ciblé

Le lieu d'implantation de votre commerce est un critère majeur dans la garantie de son succès auprès des potentiels clients. Il doit idéalement être situé dans une rue passante et fréquentée, être visible, placé loin des éventuels concurrents et dans un environnement propice au commerce. Vous pouvez par exemple contacter l'association des commerçants du quartier pour avoir toutes les réponses à vos questions.

 

Conseil 6 : Comprendre le profil du vendeur

Vous devez décrypter le comportement du vendeur pour connaître ses motivations réelles à céder son commerce. Sachez également le type de relation qu'il entretient avec ses clients, si ceux-ci sont réguliers et si vous pouvez vous aussi tenir le même rôle pour garder cette clientèle fidèle. Proposez au vendeur une petite période de transition au cours de laquelle il vous introduira progressivement à ses clients.

 

Conseil 7 : Etudier le chiffre d'affaire du commerce

L'évolution du CA d'un commerce peut vous en apprendre beaucoup sur ses potentialités futures. Un CA stable depuis plusieurs années peut signifier que les possibilités d'évolution sont moindres et que les capacités maximales sont déjà atteintes. Un CA en hausse est plutôt prometteur mais doit vous interroger sur votre capacité à maintenir ou non cette progression, et par quels moyens. Enfin, un CA en baisse peut vous faire profiter d'une bonne affaire et vous inciter à relancer l'activité grâce à une nouvelle approche.

 

Conseil 8 : S'assurer de la nature des droits transmis et du transfert des contrats

Vérifiez bien que votre titre d'occupation vous soit correctement transmis. Dans certains cas, il peut en effet ne pas être transmissible en même temps que les autres éléments du fond de commerce. Il vous faudra alors vous tourner vers l'administration qui devra vous fournir un droit d'occupation.

Dans le cas d'un bail commercial, par définition cessible à l'acquéreur, étudiez bien les conditions particulières. Enfin, suivez précisément les modalités de transferts des contrats de travail, de bail commercial, d'assurance, des fournisseurs etc.

 

Conseil 9 : Ne négligez pas le diagnostic financier

L'élaboration d'un diagnostic financier mené par un expert comptable est l'une des étapes essentielles de votre projet de rachat de fond de commerce car elle vous permet de connaître la santé financière du commerce ciblé. Veillez à réaliser un diagnostic précis et complet et n'hésitez pas à faire appel à un expert agréé.

Conseil 10 : Anticiper l'avenir

Avant d'acheter un fond de commerce, vous devez réfléchir à ses perspectives d'évolution.

Renseignez-vous bien sur l'état du marché, les tendances et les évolutions de la demande. Vous pouvez contacter la presse professionnelle, les syndicats de votre secteur d'activité ou directementles acteurs de votre branche professionnelle qui vous fourniront des informations précieuses.